Blog

Les énergies de la vieille femme

This post is also available in: en hr fr it de pt-pt es

Print Friendly, PDF & Email

The Crone energiesLes énergies de la vieille femme sont les énergies de la phase menstruelle de la Lune Noire et de l’Hiver. C’est une époque de calme, d’hibernation et de sommeil, de retrait du monde extérieur, et de connexion au plus profond de son monde intérieur. Finis les émotions turbulentes, les sautes d’humeur, les hauts et bas de l’énergie physique et mentale de la phase de l’enchanteresse. Finis les manques, la vulnérabilité, l’inspiration sauvage, et les comportements compulsifs. Au final, comme la mer après le bouillonnement de la marée descendante, nous sommes calmes et paisibles.

Tout comme la lune cache son visage au monde pendant trois jours, nos énergies se sont également retirées. Nous sommes comme la terre en hiver, alors que les plantes et les animaux hibernent et que la force de vie a disparu, seulement jusqu’à ce que le printemps revienne.

Pour beaucoup d’entre nous cette retraite sombre peut paraitre effrayante. Dans ce monde moderne, nous remplissons chaque heure de notre vie avec des…. et des activités ; nous ne pouvons même pas faire la queue sans prendre nos portables pour aller sur Facebook ou écouter de la musique. Le vide et l’ennui sont des concepts du passé, et cependant notre nature cyclique en a grand besoin. Dans ce mouvement de retrait et cet état de vide, nous incarnons la partie de nous la plus profonde, la partie qui est derrière tous nos problèmes quotidiens et est en accord avec l’Univers. Pour beaucoup de femmes cela peut ressembler à une dépression –alors que c’est en fait un merveilleux état de conscience modifiée où nous touchons le visage du Divin, et somme capable de laisser tomber notre égo et notre amour, et où nous pouvons nous accepter, nous guérir et nous remettre sur pied.

Il peut sembler facile d’accueillir la fin de la phase prémenstruelle, mais cela peut aussi être un challenge de s’arrêter au centre du labyrinthe et de rester assise en accueillant le silence et l’obscurité. Pour nous aider à cela, nous pouvons nous joindre à d’autres femmes pour nous reconnecter au caractère sacré de ce moment. En agissant de la sorte, nous pouvons mesurer la sacralité de nos corps et de notre féminité, et reconnaître nos ancêtres féminines qui, à leur époque, quittaient le monde pour se concentrer sur leur guérison , leur renouvellement et leur connexion spirituelle.

Avoir nos saignements selon les phases de la lune peut varier au fil de notre vie, et notre orientation vers un « Cycle de Lune Rouge » (c’est-à-dire saigner au moment de la Pleine Lune) ou un « Cycle de Lune Blanche » (c’est-à-dire saigner au moment de la Nouvelle Lune) dépend de nos intérêts et de notre objectif de vie à ce moment-là de notre vie. Toutes ces orientations sont naturelles, l’une comme l’autre.

Jadis, tandis que certaines femmes se retiraient dans des Tentes Rouges pour partager leurs saignements, d’autres femmes parcouraient le monde, dévoilant le véritable visage du Féminin Sacré. Tandis que certaines femmes célébraient sous la lumière de la Pleine Lune, d’autres femmes se retiraient dans les Tentes Rouges, rappelant à toutes la présence de la Mère Noire dans tous les aspects de la vie.

La Vieille Femme nous offre un sanctuaire dans nos vies occupées. Elle dit « tout va bien. Lâchons prise. Acceptons. Retirons-nous. Reposons-nous et faisons des rêves éveillés.” Ensuite nous pourrons émerger de l’hiver de nos corps et sortir régénérées et pleines d’énergie vers le printemps.

Accueillir les phases de la menstruation, la Lune Noire, l’Hiver et l’après-ménopause :

La Vieille Femme menstruelle

Arretez-vous

Lâchez-prise.

Donnez-vous la permission de lâcher prise de vos attentes découlant de la vie moderne. Nous combattons si souvent cette phase pour honorer les délais et faire les choses que nous devons faire. Mais le Féminin Sacré nous demande de nous reposer et de nous concentrer sur notre relation avec elle.

Honorez ce moment en ralentissant, en allant au lit un peu plus tôt, et en faisant quelque chose qui vous nourrit énergétiquement.

Créez votre propre “Tente Rouge” dans votre chambre –blottissez-vous sous une couette rouge, avec des livres spirituels, de la musique, de la nourriture réconfortante et coupez votre connexion internet.

Utilisez mon livre “Spiritual Messages for Women” (non traduit en français pour l’instant) pour vous donner un objectif de visualisation, et pour vous connecter avec le Féminin Sacré.

La Vieille Femme de la Lune Noire :

Si vous le pouvez, prenez un long bain.

Imaginez la voute céleste sombre au-dessus de vous, illuminée par les étoiles. Il n’y a pas de lune dans ce ciel.

Vous flottez dans les eaux au Coeur du labyrinthe, vous flottez au milieu des étoiles.

Dans tout votre être, vous savez que vous êtes unie avec les étoiles et l’Univers, et faites partie de cette énergie du Féminin Sacré.

Dans tout votre être, vous accédez au but de votre âme.

Dans tout votre être, vous savez que vous êtes aimée et pleine d’amour..

Restez sans mots dans cette connaissance merveilleuse.

Si vous ne pouvez pas prendre de bain, vous pouvez prendre une longue douche, ou utiliser un bol d’eau (peut-être un de vos bols utilisés pour la bénédiction de l’utérus) comme support pour cette méditation.

Pour plus d’idées, reportez-vous à “Lune Rouge – Comprendre et utiliser les cadeaux créatifs, sexuels et spirituels du cycle menstruel ».

La Vieille Femme de l’hiver :

L’hiver est le moment du repos et de la retrait, c’est le moment de rester au chaud près du feu en partageant des histoires magiques, des mythes et des légendes. C’était la saison des ancêtres, quand leur présence était ressentie dans le pays, apportant sagesse et guidance.

Au sein de l’obscurité de l’hiver il y a un moment décisif, quand le soleil reste bas, puis lentement recommence à croitre. La Vielle Femme de l’hiver a l’enfant-soleil dans son utérus avant de lui donner à nouveau naissance pour le monde. Elle nous tient également, nous donnant un espace dans lequel nous sommes nourris, où nous pouvons nous reposer et grandir jusqu’à ce que nous atteignions notre potentiel optimum avant les nouvelles énergies du printemps.

Au début de la saison de la Vieille Femme (31 Octobre dans l’hémisphère Nord, 1er Mai dans l’hémisphère Sud), nouez un ruban rouge aux branches d’un arbre ou d’une plante –dans un endroit où vous pouvez la voir pendant la journée. Le ruban symbolise la menstruation de la Terre Mère, nous rappelant de nous connecter à elle au moyen de notre propre phase menstruelle et d’honorer cette époque sacrée en ralentissant et en exprimant notre amour, notre gentillesse et notre conscience spirituelle.

La Vieille Femme ménopausée :

La “Ménopause” est notre dernier saignement menstruel ; après nous sommes “post-ménopausées”. Les changements qui ont démarrés dans la période Enchanteresse de notre vie continuent pendant la phase de la Vieille Femme. Les énergies archétypales qui sont en nous apparaissent dans nos vies pour être aimées et acceptées, afin qu’elles puissent fusionner dans le pinacle de la vie de la femme, une « Femme Complète ». Lorsque nous sommes une femme Complète, nous vivons une 5ème phase, où toutes les énergies archétypales ont fusionné, tout en étant chacune disponibles également. Nous avons une vision étendue de la Vieille Femme, et ainsi nous sommes des Femmes Sages, et nous avons l’aspect gentil, sans égo de la Mère ; ainsi nous sommes des Mères Foncées, ou des Grand-Mères.

Célébrez cette partie extraordinaire de votre vie avec une affirmation matinale puissante :

Je suis la Mère centrée et pleinement Sage.
J’apporte la guérison de l’âme et la sagesse dans le monde.

Sentez ou imaginez que vous êtes une Vieille Femme de la mythologie –pleine de pouvoir spirituel, de sagesse, et d’harmonie.

 

 

This post is also available in: en hr fr it de pt-pt es