Blog

Est-ce que les énergies Jeune Fille sont trop importantes ? C’est le moment d’apporter l’équilibre !

Aussi traduit en: en hr fr it de pt-br pt-pt es

Print Friendly, PDF & Email

Maiden energiesEn chacune de nous se trouvent quatre archétypes féminins – la Jeune Fille, la Mère, l’Enchanteresse et la Crone. Pendant notre cycle menstruel, nous parcourons un chemin d’incarnation des énergies de chacun de ces archétypes, au fur et à mesure qu’ils s’expriment dans les différentes phases du cycle. Ce sont la Jeune Fille – phase pré-ovulatoire, la Mère – phase ovulatoire, l’Enchanteresse – phase pré-menstruelle, l’Ancienne – phase menstruelle.

Nous avons également un ou deux archétypes prédominants dans notre vie, ils nous aident à donner forme à notre chemin et à nous guider vers notre mission. Quand tous les aspects de nos archétypes sont accueillis, incarnés, célébrés et exprimés avec amour dans le monde, alors nous nous sentons complètes à l’intérieur et vivons la vie comme une danse, belle, créative et spirituelle, des énergies féminines et de la plénitude.

L’archétype de la Jeune Fille est dynamique, orienté vers un objectif, direct, confiant, battant, intellectuel. La Jeune fille aime le succès, l’épanouissement personnel et elle aime atteindre des résultats et posséder des objets. Son égo est brillant et fort. Elle croit en elle même et connait sa valeur. Dans le monde moderne, assez masculin, cet archétype est, en quelque sorte, le côté « acceptable » du féminin – celui qui peut être en compétition et aller le plus loin possible dans cet environnement.

Par conséquent, la culture moderne stimule à l’excès l’archétype de la Jeune Fille, nourrit l’égo, et nous impose de ne pas être satisfaite si ce n’est en faisant de plus en plus et en possédant de plus en plus.

Cela perturbe non seulement la phase pré-ovulatoire, mais également tous les archétypes du cycle et, en réponse à ça, le ventre se met à crier la souffrance de ce déséquilibre.

Comment reconnaître que nos énergies de Jeune Fille prennent trop de place ?

Nous travaillons trop.

Nous faisons plein de choses sans avoir un sens d’accomplissement ou satisfaction.

Nous donnons beaucoup de valeur à nos idées et réussites, souvent sans nous soucier si cela fait du mal aux autres.

Nous gérons une infinité de petites choses, sans visions globale.

Nous avons tellement de projets que nos énergies sont dispersées et nous perdons la direction.

Nous perdons contact avec notre spiritualité, notre âme et notre ventre.

Et nous écoutons seulement notre mental et les peurs et les manques créés par un égo trop stimulé.

Ça vous rappelle quelque chose ?!

Dans un monde qui nous dit constamment ce dont nous avons besoin, ce que nous avons à réparer, ce que nous devons faire pour être aimées, acceptées et complètes – comment pouvons-nous équilibrer nos énergies de Jeune Fille ?

Les femmes sont un flux d’énergie – nous ne pouvons pas regarder un archétype en l’isolant des autres. Le temps de l’Ancienne, les règles, et celui de la Mère, l’ovulation, se trouvent de chaque côté de la Jeune Fille dans nos cycles. Ils offrent à la Jeune Fille leur guidance, amour, sagesse et soutien. Et c’est en se connectant à eux que nous pouvons rétablir l’équilibre.

 

Méditation de la Mère et de l’Ancienne

Profitez de cette méditation dans votre phase pré-ovulatoire, mais aussi à chaque fois que vous sentez que le monde a pris le dessus et a éparpillé vos énergies et que vous vous sentez loin de Chez Vous. L’Ancienne et la Mère appelleront leur fille et petite fille à la Maison.

Ferme tes yeux.

Sens, sache ou vois que tu es sur un sentier blanc au milieu d’une belle forêt au printemps. Les arbres sont recouverts de feuilles d’un vert vigoureux et les fleurs de printemps éclosent dans l’herbe.

A tes côtés se trouvent la Mère et l’Ancienne. L’Ancienne à ta gauche et la Mère à ta droite.

L’Ancienne tend sa main et prend ta main gauche. Avec une douce voix, elle dit :  “Assez ma fille, tu es assez, tu as assez.”

Elle poursuit “Pose-toi dans cet instant. Mets la protection autour de ton mental et amène la conscience dans ton ventre.

Sois présente à ton corps et ton ventre, et tu apporteras ta conscience ailleurs que dans ton mental, en la ramenant là d’où elle vient.”

“Le mental n’est pas qui tu es. C’est simplement une expression de qui tu es.

Tu es chez toi dans le centre d’énergie de ton utérus et c’est d’ici que tu peux diriger ton mental.”

“Fais-moi confiance” dit-elle. “Ecoute ma voix dans tes ressentis profonds, et je te guiderai”.

(Pause)

Puis la Mère prend ton autre main et dit :

“Ma fille, sens dans ton coeur que tu es aimée. Quoi que tu ressentes, quoi que tu fasses ou aies fait, tu es aimée. La réussite ne t’apportera pas un sentiment de complétude, seulement l’amour peut le faire.”

“Sens la joie qui vient de la liberté.” Dit-elle. ”Laisse aller les « je dois ». Tu es ma fille, libre de créer le nouveau sans restrictions et limitations. Sois heureuse et sache ce que tout ce tu me demandes, je te le donnerai.”

“C’est l’amour qui te donne la force d’être qui tu es.”

(Pause)

Sens la présence des deux mères qui se tiennent à tes côtés et qui t’enveloppent avec leur amour et soutien.

(Pause)

Respire profondément.

Souris.

Ouvre les yeux.

Aussi traduit en: en hr fr it de pt-br pt-pt es